Le mois d'août est tellement fini qu'on est déjà en septembre : aujourd'hui donc, dernier déballage de carton de l'été !

Commençons par un peu de musique, avec... un pur drame... la cassette du traumatisme :
"A nous les pubs TV", de l'année 1988...

Je l'ai tellement écoutée, mais vraiment tellement, avec évidemment les images mentales des publicités associées, que depuis tous ces titres me font vomir de la bile violette par les oreilles.
C'est évidemment la faute à l'horrible Sandy Stevens qui ouvre le bal avec son "J'ai faim de toi"
Saloperies de yahourts Chambourcy-oh-oui !
(il faut absolument voir le clip, il est super, on dirait une parodie de Les Nuls) :

Une véritable ode aux posters de chevaux sur la plage...
Et ce titre nivelle tout le reste par le bas, souille de caca toutes les autres chansons.

Alors d'accord, pour accompagner Sandy il y a aussi un bon petit lot de boulets dans le tas, comme par exemple Robert Palmer ! En plus ce con a droit à deux titres ! "Every kind of people"...

Je vous mets les pubs, comme ça je ne serai pas le seul à avoir le cerveau niqué

... et "Johnny and Mary", rien que d'écrire les titres j'ai envie de mourir

Par contre celle-là je m'en souviens pas, on dirait un fake...

... Et la "Colegiala", pour du café à la con :

rraaah ça me donne envie d'envahir le Pérou !

... Harry Belafonte avec son sirupeux "Try to remember" (café à la con bis)

... ou même Percy Sledge avec le gnagnagnesque "When a man loves a woman"...

Il m'a fallu deux décennies pour réapprendre à écouter Lou Reed, Nina Simone (même le clip par les studios Aardman ne peut plus rien pour moi), ou James Brown sans être pris de spasmes et avoir devant les yeux des images de yahourts ou de bagnoles dans le désert

D'autres musiques sur cette cassette n'ont pas survécu à ce carnage et sont définitivement mortes dans mon esprit :
le bluesy "Mannish boy" de Muddy Waters :

... ou encore le pourtant sympathique Chico Buarque avec "Essa Moça Tá Diferente", gâché à tout jamais par une pub en noir et blanc avec des connards (et des connasses) qui boivent un truc en dansant sur la plage :

Bizarrement je ne me souvenais pas qu'il y avait aussi sur cette cassette I don't want to set the world in fire des Ink Spots (à quelle pub était-ce associé ??), et heureusement sinon ça m'aurait gâché la série des Fallout...

Mais enfin bref, on n'est pas là pour parler musique (pourrie) !
Aujourd'hui, on vide des cartons moisis, on gratte des fonds de boîte à chaussures, on rassemble des morceaux épars :

Des pièces de divers puzzles, un pion d'un jeu MB (Puissance 4 ?), des dés...


Des cartes du Dr Maboul ! Mais impossible de retrouver le jeu...


Aaah j'adorais ce jeu ! idéal pour occuper les longs trajets en voiture : il fallait être le premier à apercevoir par exemple une horloge, un militaire... (chacun rapportant plus ou moins de points selon la rareté du sujet).
Je ne sais pas du tout où est passé le reste et c'est bien dommage, j'adorais ce graphisme (ou alors peut-être que je m'en foutais à l'époque et c'est seulement aujourd'hui que j'apprécie ?)

Un chien un peu ridicule, qui s'agitait dans tous les sens quand on appuyait sur son haut-de-forme :

Désormais il est figé à jamais dans cette position.

Et un autre chien jaune : un culbuto Rouky...

Un film ennuyeux, un character-design pas terrible = un jouet un peu pathétique...


un mini-Astrapi ! (1982 ?) Si je me souviens bien, ça accompagnait un long dossier sur les coulisses internes du journal, de la rédaction à la distribution, en passant par la fabrication.
Et à la fin il y avait un découpage pour reconstituer soi-même une miniature de ce numéro, à l'identique avec toutes les pages et même le bandeau en kraft autour ! (si vous étiez abonnés à Astrapi dans les années 80, vous VOYEZ de quoi je parle)

Et pour finir en beauté, un pull... mais pas n'importe lequel :

oui oui, avé mon prénom, offert lors d'un sombre passage à l'hôpital. Je dois dire que j'eus une certaine classe en 1982 (que d'ailleurs jamais je ne retrouvai par la suite)
aaah, Euté-l'extraterrestre, tu étais laid mais tu nous as fait rêver !

Snif, voilà, il reste encore quelques cartons, des jeux enfouis, je les déterrerai certainement aux prochaines vacances de Noël !

Pour retrouver les notes de ce mois d'août, vous pouvez passer par là :
-

Maintenant pour fêter ça, je vais essayer de faire quelques trucs de nerd du style mettre à jour Dotclear vers Dotclear 2 (ce que j'aurais dû faire depuis des années) : ça a l'air simple en théorie, mais me connaissant il est possible que je plante tout le bazar dans les cris, les pleurs et les flammes

Si je n'explose pas tout, à dans quelques jours pour cette fois un peu de narration séquentielle inter-iconique !