(Pour commencer, une nouvelle participation au Cahier de vacances, aujourd'hui Karine)

Vous vous souvenez de la Radio Concaténation ? Mais si, l'espèce de radio en friche là, sur la droite... Le principe (je le répète pour ceux qui s'étaient endormis au fond), c'est de rajouter au fur et à mesure une chanson liée plus ou moins directement à la précédente, par association d'idées.
On avait commencé par "Pocket calculator" du Balanescu Quartet, une reprise de Kraftwerk... suivie par sa version originale... suivie par "Tour de France" de Señor Coconut (une autre reprise de Kraftwerk donc)... suivi de "Jalabert" des Wampas... puis "Claudio Chiapucci" de Jetsex...et enfin un autre titre de ces derniers, "Invisible minority". Au début de ce morceau, on entend un extrait du film "The Wanderers", ce qui nous amène à la chanson d'aujourd'hui, "The Wanderer" par Dion, ouf...

[EDIT : la radio Concaténation n'existant plus, voici la vidéo du morceau en question]

Dion - The Wanderer

Pour faire rapide sur "The Wanderers", ce film génial est de Philip Kaufman (oui oui le réalisateur l'année précédente de "L'invasion des profanateurs de sépultures", dont ô coincidence je parlais dans une super vieille note). On y suit la vie d'une bande de djeuns dans le Bronx des années 60, occupés à dragouiller et à livrer une guerre sans merci aux autres gangs du quartier (à savoir se lancer des insultes et se défier au football). Ca reste bon enfant, jusqu'à l'apparition du terrible et surréaliste gang des... "Ducky Boys"... (et là le ciel se zèbre d'éclairs)
Le film est relativement inconnu en France (les langues-fourchues diront "et c'est bien normal"), les acteurs encore plus, à part à la rigueur Karen Allen, la nana 'achement mignonne qui joue Marion dans "Indiana Jones et l'arche je-sais-plus-quoi". On entend pendant tout le film des standards de l'époque, dont le fameux "The wanderer"... Mais justement, il semble que son interprète ait quelque chose à nous dire...