Avant-dernier déballage de ce mois d'août ! Commençons par une mixtape germano-allemande :

face A, du Kraftwerk en vrac. Tout le monde connaît, donc pour le plaisir juste une vidéo au hasard :

Ah ça c'est du show ! ça c'est de la présence scénique !


(roooh ce dessin beaucoup trop grand est tiré d'une note antédiluvienne de 2006...)

Face B : l'album "No blood" (1998) de NajwaJean, un duo espagnol d'electro (trip-hop), composé de Carlos Jean et de Najwa Nimri (aperçue dans le film "Ouvre les yeux" de Amenábar)
J'avais écouté leur album en boucle à l'époque, et plus jamais depuis ; même si certains morceaux font franchement Portishead, ça me fait bien plaisir de redécouvrir ça aujourd'hui !


"Dead for you", petite histoire d'amour mal engagée, ci-dessus avec des extraits du film "Lucia y el sexo", dans lequel apparemment elle joue


"The wild bunch" qui parle de... heu eh ben de cow-boys.

Mais enfin bref, on n'est pas là pour parler musique !
Aujourd'hui, parlons peu parlons puzzles. Voici un de mes premiers jeux de cubes, qui devait dater d'avant moi, d'ailleurs :

un bon gros puzzle AVEC DES GROS CUBES

On peut voir que les illustrations, non dénuées d'un certain charme, font un peu penser à... disons, à du Martine

Voici ce que donnent les images une fois reconstituées, si on a le courage de les reconstituer :

("Martine organise son premier combat de chiens")


("Martine jardine des chats")


("Martine est un dindon")

OOooh oui moquez-vous, n'empêche moi je l'aimais bien ce puzzle !!

Le suivant n'en est pas vraiment un, de puzzle, plutôt un jeu de domino, mais regardez comme il est tout mignon, tout choupignolet !

Je ne sais pas de qui sont les illustrations, mais je m'y sens bien...


roooh le pitit mouton tout frisoté !! et ces petits lapinous !!


Pour finir, un puzzle que j'adore : "Sortilèges" ! (édité par Jeux Descartes en 1985)

(aucun rapport avec le "Sortilège" de Sortilège, petit joyau déniché par Marie Voyelle) :

(si vous ne comprenez rien aux paroles, demandez à Boulet il les connait par cœur, et Poipoipanda vous la jouera dos à l'écran en mode Expert)

Bref, le puzzle de 1500 pièces, une fois terminé, fait également labyrinthe...
Il est du génial Philippe Fassier, et date de la grande époque du magazine Jeux & Stratégie, pour lequel il dessinait chaque mois un labyrinthe de ce genre, un "Labyfassier". Il y avait des règles additionnelles mêlant "livre dont vous êtes le héros" et problèmes de logique (concept inventé au départ par Didier Guiserix, futur "Casus Belli").
Au fil du temps ses labyrinthes sont devenus de plus en plus abstraits et froids (et complexes), mais les premiers étaient des fantasmes architecturaux à la Piranese.

Je rêve de savoir COMBIEN il était payé pour un labyrinthe et combien de temps il y passait, sachant que le magazine était mensuel, que les labyrinthes étaient faits à la main et j'imagine sur des formats conséquents, avec un concept ludique différent à chaque fois... C'est complètement insensé...

D'ailleurs ce puzzle comporte également une règle :

Et encore, ceux qui paraissaient dans le magazine étaient bien plus tordus...