oh en voilà une jolie mixtape, concoctée avec soin par un ami barman/DJ à Angers (à l' "Excalibur" je crois ?)

Autant mon copain de lycée m'avait fait la précédente pour me faire découvrir les joies simples et rafraichissantes du métal, autant l'ambition de celui-ci était de m'initier à la fusion hardcore et au gros poum-poum dans ta face

Alors ça commence ambiance-surf-tranquillou avec "Misirlou" façon Tarantino (de toute façon à l'époque, il est de rigueur de coller des bouts de Reservoir Dogs et de Pulp Fiction dans n'importe quelle mixtape)

Ensuite une bonne dose de Prodigy (on se doit d'en mettre partout également) : "Their Law", "No good (start the dance)" (avec son refrain énervant "Don't-need-no-one, I don't need anybody gnagnagna" et son clip bien 90's : noir et blanc + djeuns qui font une rave dans une cave savamment éclairée), et enfin le poisseux "Voodoo People" :

Ensuite des groupes dont je n'ai absolument jamais entendu parler ailleurs que sur cette cassette :
"Free Tyson free" par Holly Gang (et un clip à la sous-Raging Bull)

"State of mind" par Senser (je n'adore pas la partie hip-hop/rapcore, mais la chanteuse et l'énergie qui se dégage sauvent le bidule)

Encore plus hip-hop, mais davantage, heu je sais pas, dub peut-être ? : "Mutha made' em", "Playin Foolz" et "Maxin Clockwise" (?) par SSL (je viens d'apprendre que ça voulait dire "Smockin Suckaz wit Logic").
C'est bizarre, je m’apprêtais à en dire du mal, et puis finalement en le réécoutant je trouve ça (un peu) moins pire que dans mon souvenir...

"Millenium" par Killing Joke. Je sens qu'on va me dire "mais putain mais siiii c'est hyper connu Killing Joke", mais je crois que je connais que celle-là ; en tout cas c'est un peu plus indus comme j'aime (mais ça reste soft), mêlé à des influences orientales, avec un clip bien 90's (noir et blanc + djeuns qui font une rave dans une zone industrielle savamment éclairés + camion Mad Max) :

Pour terminer cette face, hop un petit Rage against the machine avec "Bombtrack". Bon okay celle-là je connaissais déjà chuis pas débile non plus...
Et bien sûr un clip bien 90's (noir et blanc + militaires qui font une rave dans une prison savamment éclairée)
(je vous remets la photo de la playlist hein)

On commence la face B comme de bien entendu avec un extrait de Reservoir Dogs, "Stuck in the middle with you" par Stealers Wheel ; je ne connaissais pas du tout ce clip, ça change du primesautier Michael Madsen avec son rasoir à la main...

Aaaah ensuite, le bien bourrin "Anger" de Downset, coming straight from the L.A. concrete !

Ça motherfucke la L.A.P.D, et what does that fake know about motherfucking South Central anyway ?
et surtout je trouve que ça fait une cool sonnerie de réveil, pour se réveiller du bon pied le matin !

(leur autre titre un peu après, "Holding hands", est déjà beaucoup moins marrant)

Ensuite, changement radical d'ambiance avec la chanson un peu WTF "Hobo Humpin slobo babe" de Whale. Le clip est à l'image de la musique, guitariste en robe et bassiste en slip au milieu de, heu une mine de charbon ? (et la chanteuse lèche des aisselles)

"Soul Freak" par Shootyz Groove, "Who's the King ?" par Dog Eat Dog, que je trouve assez chiants

AAAh, et du Body Count ! on écoutait déjà ça en seconde, qu'est-ce qu'on se sentait rebelles !!
Jusqu'à ce qu'on se rende compte que Ice-T le chanteur était un kangourou mutant dans Tank Girl...

Ah, enfin un peu de musique bien d'chez nous, avec, hem, Lofofora et "Baise ta vie"
Rahlala c'est navrant...
"Baise ta vie fais-la jouir, remue-un-peu-tout-ça, abracadabra" (je cite)

Et pour finir "Dans le vent" de NTM.

Pfiou eh ben ça m'a épuisé moi, de réentendre tous ces vieux machins (beaucoup moins hardcore que dans mon souvenir d'ailleurs), et je me rends compte que ces dernières notes je passe plus de temps à mettre des clips vidéo que des photos de jeu, ça ne va pas du tout !

Plus tellement le courage donc de vous parler de jeux, alors on va dire qu'on fait simple :
voici une boîte de Mako Bougies

... posée elle-même sur un genre de kit du "Petit chimiste amusant", qui n'a servi qu'à fabriquer des boules puantes et du faux-sperme (c'est une longue histoire)


ohlala je crois que ça n'était pas une si bonne idée que ça de vous montrer ces vieux bouts de cire à moitié fondus

... pfff quelle déprime...

Ok, heu, allez un truc plus rigolo pour se redonner la pèche !

...
...
*bouhouhouh*