Aujourd'hui dans notre carton à merveilles, l'album "De la Soul is dead", du groupe De la Soul donc, à l'époque (92 ?) une des mes trois cassettes préférées, entre The Land of rape and money de Ministry, et Within the realm of a dying sun de Dead Can Dance...

J'avais photocopié la pochette avec amour (mais en noir et blanc)

Le titre le plus connu est sans doute "Ring ring ring", avec un clip bien dans l'air du temps (du temps de 1991 hein : noir et blanc contrasté et bien maniéré, grand angle...)

... mais bon sang il y a aussi "Pease porridge" par exemple

... ou "Let, let me in" !

D'ailleurs je viens de découvrir un site incroyable, Who sampled, qui décortique les samples utilisés à gauche et à droite ; par exemple ça fait vingt ans (glups) que je suis intrigué par le dialogue qu'on entend à la fin (à la minute 2:57) :
"What's this, in your pocket, that bulge ? Harry, let me see it... Let me see the gun, Harry, I wanna see if it's been fired !"... "Why are you complaining ? I've always given you a piece of the action"
Eh ben, bim on peut voir ici que ça vient d'un vieux livre-audio de Kojak ! Je ne m'en suis pas encore remis...

Et, concept-cerise sur le gâteau hip-hop, à l'intérieur la pochette se dépliait, il y avait une petite bande dessinée, qui était racontée en parallèle entre les chansons de l'album, façon livre-audio pour enfants, avec même la petite clochette qui sonne pour signaler le moment où il faut tourner la page

"When your hear this sound *ding* that means turn the page..."

Ça raconte l'histoire d'un kid qui trouve la cassette de "De la Soul is dead" dans une poubelle, se la fait piquer par un gang de crétins, qui l'écoutent dans leur local, et finissent par la balancer aux ordures en déclarant que c'est de la merde...

Mais enfin bref, on n'est pas là pour parler musique !
Aujourd'hui, quelques personnages préhistoriques, vivant, aimant, se battant autour d'un établi en bois Playskool...

Heu quelqu'un sait ce que c'est cette bestiole, là au dessus ?

Je pense qu'on pourrait facilement faire un épisode de "Panique au village" avec tout ça...

"Viens là monstre du Loch Ness, je vais te marraver ta djeule !"

"Bonsoir chérie, je suis passé au Franprix"

Ils sont la preuve d'une passion juvénile pour la préhistoire, aussi intense qu'éphémère, qui a dû atteindre son apogée avec le jeu vidéo Sapiens sur TO8...

"La soif ravine ta gorge... La soif ravine ta gorge... La soif ravine ta gorge..."

Et, dans une ellipse digne de "2001 l'odyssée de l'espace", je termine avec ce merveilleux pistolet-laser, provenant de l'exotique planète "Singapore"

là comme ça voit on pas, mais quand on tirait, le canon se mettait à chatoyer de mille LED, et ça faisait un son intergalactique du genre "twi-youyouyou"

... dont on pouvait moduler la tonalité avec ce petit potard (selon qu'on passait du mode "paralysie neurale" à "désintégration moléculaire", par exemple)

Les deux portraits de chaque côté sont lugubres, avec leurs grands yeux vides...

bon sang il fallait une pile carrée ??
(ça existe encore les piles carrées ?)