On entend des bimoteurs dans le lointain, il y a des guêpes, ou des abeilles je sais jamais, enfin en tout cas on reste immobile pour pas se faire piquer, on re-re-revoit des vieux Seinfeld de 1990, on porte ses vieux t-shirts Poivre Blanc tout délavés

C'est l'été, et ici on déménage la maison familiale : je suis au milieu de piles de cartons à divers degré de moisissure et d'écroulement, je déballe, je trie, je balance...
Donc, en ce joli mois d'août, il y aura surtout des photos un peu tous les jours, de mes (re-)découvertes nostalgico-poussiéreuses.

Je commence avec une série de puzzles dont j'avais totalement oublié l'existence, mais qui m'ont violemment soufflé au visage leur enivrant parfum de seventies et de champignon moisi


"Rund um die Uhr" (1974)

Snif, combien d'heures ai-je passé sur ces pièces, patient, insouciant, avec mes petits doigts potelés ?


"Auf dem Bauernhof" par Herman Wernhard (1974)

Ah ils sont forts chez Ravensburger. D'ailleurs, si jamais vous vous demandiez d'où venait ce nom qui fleure bon le lederhose et la Zwickelbier, c'est tout simplement parce que l'entreprise a été créée par un certain Otto Maier dans la ville de Ravensburg.
Super, Otto. Bonjour l'effort d'imagination.


"In unserem Garten", par Hermine Schäfer (1976)


"Der Müller", par Wernhard (1979)

Rien d'écrit sur les deux prochains puzzles, mais ça m'a tout l'air d'être du bon franco-français bien d'chez nous.

Là on croit qu'on a affaire à une gentille petite scène dans une gentille épicerie, mais avez-vous remarqué la forme ô combien subversive des pièces, semblables à des shurikens de ninja ?!

La dessinatrice du dernier doit probablement être Noëlle Herrenschmidt, dont le trait est hyper-caractéristique de cette époque !
Elle est devenue ensuite dessinatrice de procès, et auteur de reportages dessinés, comme quoi il y a une vie après le puzzle.


"Wir ziehen um", par Renate Mörtl (1977)
Aarrrh mais il manque une pièce sur ce dernier puzzle ! Là, tout en haut !

Et sur le prochain il en manque deux !

"Straßenverkehr" par Wernhard (1979)

Et bien évidemment le puzzle Bambi à la con, lui il est complet !

Ce puzzle Disney me donne à la fois une vague nausée et l'envie de prendre une douche

De toutes façons même le cerveau de Blanche-Neige semble avoir déclaré forfait