Le mystérieux roman dont il était question dans la précédente note était bien évidemment "Un roi l'aima" (1939), le best-seller de la baronne Marie Surcouf !
Ah ben alors, c'était pourtant simple !

En voici d'ailleurs la couverture (édition 1955), pour les sceptiques :

(merci à Iris de m'avoir offert cette merveille !)

Et je vous fais profiter du résumé en quatrième de couverture, que je retranscris ici sans toucher une virgule :
(je n'avais plus la force de dessiner la biographie de la baronne, qui vaut pourtant son pesant de rochers Ferrero)