Oui on n'y croyait plus, on l'avait même limite oubliée, mais voilà la suite des interminables coulisses de mes 24h de la BD, lors du dernier festival d'Angoulème ! Tant qu'on ne m'arrête pas, je continue hein.
(début de l'histoire ici)

Je vous aurais bien remis le lien vers le site des 24h, mais celui-ci a implosé dans une gerbe d'étoiles roses, suite à une "installation avec succès" vers je ne sais quel serveur, ahah la bonne blague !

(à suivre...)