On continue le making of des 24h de la BD ! (oui il y a trois mois, un problème ?)
(début de l'histoire ici)

Les pages en question sont d'ailleurs toujours inaccessibles, en train de flotter quelque part dans la Matrice, suite à "l'administrateur du site qui a modifié je sais pas quoi dans la configuration du serveur Web blahblah". Ou alors c'est peut-être pire que ça ? Peut-être que la ville a été vitrifiée dans une attaque thermo-nucléaire des Chinois ?
Angoulème ? Répondez-nous Angoulème. Nous sommes très inquiets.
Si vous connaissez des gens qui habitent Angoulème, pouvez-vous leur demander si tout va bien ?



(à suivre...)

Et pour finir, sur le blog de Melaka, une photo prise au festival du livre de Bordeaux au début du mois, où nous sommes tous beaux comme dans un film de Leni Riefenstahl (avec juste le soleil en plus dans la gueule) :