Me revoilà revenu du festival BD d'Angoulème, le dos brisé et le bide en vrac, mais les yeux remplis de mille étoiles iridescentes et le coeur riche d'une infinité d'expériences humaines...
Ahah, oui enfin surtout le bide en vrac pour l'instant.

Les 24h de la BD, c'était vachement bien, je vous en reparlerai ; en attendant, si ce n'est pas déjà fait (je ne peux rien vous reprocher, personnellement je n'ai eu le temps d'en lire quasiment aucune), vous pouvez aller voir les histoires en ligne, et la mienne directement ici :

La contrainte cette fois c'était : "La page 12 (couverture non comprise) doit mettre en scène une réunion de famille"...